7 manières d’apprendre la langue des signes française quand on est débutant·e

Vous êtes intéressé·e par la langue des signes françaises (LSF) et vous avez envie de l’apprendre ? Super décision ! Mais peut-être êtes-vous confronté·e à un problème : vous habitez un petit village, vous n’avez pas les moyens, pas le temps…

Cet article a été récemment divisé en deux ! Si vous avez déjà les bases et que vous cherchez à mieux maîtriser la langue, rendez-vous sur l’article 5 manières de progresser en LSF quand on a déjà les bases.

Moi aussi, quand j’ai commencé à m’intéresser à la LSF, je n’avais aucune idée de par quel bout commencer. J’avais l’impression que la seule solution était de vivre à Paris et de pouvoir se payer des cours très chers… Au point que j’ai mis 4 ans avant de commencer à l’apprendre ! Si vous avez le même sentiment, vous êtes au bon endroit, je vais vous faire gagner du temps.

Vous trouverez dans cet article 7 solutions pour apprendre la LSF dès maintenant, et ce quel que soit le niveau d’investissement que vous souhaitez !

#1 : S’abonner à des chaînes YouTube pour apprendre la LSF

Bien plus pratique qu’un livre pour appréhender les signes : les vidéos ! Quelques chaînes YouTube peuvent vous proposer des cours, que ce soit pour vous apprendre les bases du vocabulaire ou de la grammaire :

  • La chaîne de Aymeline LSF, qui est malentendante et enseignante de LSF depuis peu. Ses signes sont très « propres » – l’équivalent de bien articuler à l’oral – ce qui est un avantage non-négligeable pour les débutant·e·s ! Le contenu est très bien adapté si vous voulez commencer à apprendre la LSF, je vous recommande vivement cette chaîne !
  • La chaîne Signes&Vous, tenue par un entendant enseignant en LSF. Normalement, j’aurais plutôt tendance à encourager à prendre des cours de LSF auprès d’un sourd·e, mais je fais une exception pour cette chaîne, parce que les cours de Michel sont exceptionnellement bons. Ses explications sont très claires, notamment sur les questions de grammaire. En fin de vidéo, il vous donne parfois des exercices, dont les corrections sont proposées la fois suivante ! Ses vidéos sont nombreuses (plus de 40 à l’heure où j’écris cet article), et traitent beaucoup de questions pointues en LSF. Je vous le recommande !
  • La chaîne de MélanieDeaf, certainement la plus connue, et sa chaîne secondaire, Signe2Mains. Mélanie est sourde, mais la LSF n’est pas sa langue maternelle. Elle a appris cette langue plus tard, et en a profité pour poster plein de super vidéos : quelques cours, des signes, des témoignagnes… Elle est aujourd’hui enseignante de LSF !

Ces quelques chaînes vous donneront un bon démarrage, et vous en découvrirez sûrement d’autres au fur et à mesure. Mais pour retenir les signes, autant varier les formats !

#2 : Suivre des pages Facebook d’apprentissage LSF

Une bonne manière d’apprendre quelques signes de temps en temps est de suivre certaines pages Facebook. Des vidéos sont régulièrement publiées pour vous apprendre quelques signes – voici quelques exemples :

  • LSF Tim, petit garçon sourd, qui publie régulièrement en LSF avec sa maman. Ses vidéos sont courtes et très sympas, en particulier pour les débutants – il vous fera de temps en temps quelques leçons de vocabulaire !
  • Voir pour entendre : intervenante pour sourd·e·s et malentendant·e·s, Elodie publie sur sa page Facebook des vidéos régulièrement pour enseigner quelques signes ! C’est une bonne page à suivre si vous êtes débutant·e, puisqu’elle s’exprime également à l’oral, ce qui peut être un peu moins intimidant quand on commence !

#3 : Suivre et interagir avec des comptes Instagram

Pour que votre apprentissage soit régulier, vous pouvez vous abonner à divers comptes Instagram. Les vidéos sont généralement rapides et ont l’avantage d’être publiées très fréquemment. Présentation de signes, jeux de traduction, jeux pour deviner les signes… Certains comptes Instagram sont très interactifs, notamment à travers les jeux en stories ! Voici quelques recommandations :

  • Aymeline LSF, oui, la même que sur YouTube ! Avec son compte Insagram, vous pourrez massivement compléter votre vocabulaire, avec des signes sur plein de thèmes différents (travail, animaux, santé, famille, alimentation,… la liste est longue !). Vous pourrez aussi relever des défis, et lui demander de traduire des phrases ou expressions en LSF.
  • Le compte de LSF Liloute, qui est sourde et poste des vidéos LSF pour débutant·e·s. Sur sa page, vous apprendrez des signes et pourrez participer à des jeux !
Quelques publications du compte Instragram LSF Liloute
  • Le compte de Team Sign Events, équipe qui a également une page YouTube que vous connaissez peut-être. Le format est un peu différent, puisqu’ils publient des chansons pour vous apprendre des signes. !

#4 : Jouer pour apprendre des signes

Quelques jeux de société existent pour apprendre des bases de LSF. Les plus connus sont les jeux Signes de Sens.

Entre le Uno, le Memory, et les cartes de révisions de vocabulaire, ce sont des jeux basés sur des cartes qui montrent un signe. Objectif : trouver de quel mot français il s’agit. Au fur et à mesure, les joueurs gagnent les cartes et doivent toutes les mémoriser. Quelques cartes permettent d’ajouter un peu d’action (échanger les jeux entre deux joueurs, se souvenir du 12ème signe, etc.)

Jeu de société « Dîtes-le en langue des signes

Cette collection propose des jeux sur différents thèmes : les émotions, les animaux, les mots du quotidien.

Bref, ce sont des jeux sympas pour découvrir des signes et les retenir. C’est à compléter absolument pour pouvoir s’exprimer ! Car comme vous le savez, il y a bien plus que des signes à retenir ! (voir mon article : comment fonctionne la LSF)

Pour le côté culture, vous pouvez compléter avec un jeu du même éditeur « C’était quand ? », qui retrace l’histoire des Sourd·e·s.

Jeu « C’était quand ? L’histoire des Sourds »

#5 : Chercher des signes dans les dictionnaires de LSF en ligne

Pour compléter votre apprentissage des signes, vous pouvez aussi chercher les termes que vous souhaitez dans des dictionnaires bilingues français/LSF.

Il en existe plusieurs en ligne, comme Sematos, mais le plus récent, ergonomique, et ma référence en la matière est le dictionnaire bilingue en ligne Elix.

#6 : Old school : utiliser des livres

Comme dans toutes les langues, il existe des livres pour apprendre la LSF. Un bon livre que je peux vous recommander et que j’ai utilisé personnellement est La langue des signes, aux éditions Ellipse. Pourquoi celui-ci en particulier ?

  • Ce livre vient d’IVT (International Visual Theatre), une référence dans l’Histoire des Sourd·e·s, dont je vous ai parlé brièvement dans l’article Pourquoi vous ne devriez plus jamais parler de « langage des signes »
  • Il est très complet et vous apprend à la fois des signes, de la grammaire, mais aussi l’histoire… Et comme vous l’avez peut-être deviné avec ce blog, pour moi, l’apprentissage de la culture sourde et de l’histoire autour de la LSF sont essentiels !
  • Les explications sont claires, et expliquer par écrit une langue visuelle est une performance assez folle pour le souligner.
Livre « La langue des signes », éditions Ellipse

Difficile à trouver ? Pas tellement. Pour ma part, je l’ai trouvé dans ma bibliothèque de quartier. De plus en plus de bibliothèques proposent des livres sur la LSF dans leurs rayons « langues ». Sinon, n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander !

Même si ce livre est très complet, ça reste un livre et ça a ses limites, en particulier pour une langue visuelle comme la LSF. C’est pourquoi je vous propose un autre format pour découvrir cette langue.

#7 : Passer à la vitesse supérieure : prendre des cours de LSF

Si vous voulez vraiment apprendre la LSF, et pas juste avoir quelques bases, l’étape inévitable est de passer par des cours. Dans la majorité des cas, les cours sont donnés par des enseignant·e·s sourd·e·s.

Durant les cours, silence total. Le français est souvent interdit, et le ou la prof n’écrit rien au tableau. Dès les premières minutes, on se jette à l’eau et on se débrouille comme on peut, on s’adapte, on improvise, avec des mimes souvent au début ! Se rendre compte qu’on est capables de se comprendre sans parler la même langue, je peux vous dire que c’est rapidement très très très cool.

Selon la ville dans laquelle vous êtes et votre situation, vous avez différentes options pour prendre des cours.

En tant qu’étudiant·e

Vous êtes encore à l’école ? Vous faîtes peut-être partie des quelques chanceuses et chanceux qui peuvent étudier la LSF gratuitement :

  • Lycée : une soixantaine de lycées en France proposent des cours de LSF. Cette langue peut être présentée au bac, en tant qu’option facultative, et peut au passage vous faire gagner des points en plus.
  • Université : quelques formations universitaires proposent des cours de LSF. Souvent, vous trouverez cette offre dans une des spécialités d’un parcours « Sciences du Langage », comme c’est le cas à l’Université de Lille, à Rouen, à Paris 8, à Orléans, ou à Tours. Attention à bien vous renseigner : ces universités ne proposent pas toutes le même niveau – parfois c’est une partie importante de la formation, alors que dans d’autres cas c’est plus une initiation.

Ces options ne sont pas possibles pour vous ? Pas de panique, il vous reste encore l’option des cours du soir (ou du jour !).

En cours du soir

  • Associations : plusieurs associations peuvent proposer des cours de LSF. Vous pouvez trouver des cours de ce type soit dans des associations centrées sur la surdité, soit dans des associations de langues. Ces associations ne sont pas forcément que dans les très grandes villes ! Pour ma part, j’ai pris mes premiers cours par ce biais, dans une ville moyenne (60 000 habitants).
  • Université : En plus des cours universitaires standards, certaines universités proposent des cours collectifs le soir. C’est le cas, par exemple, de l’Université Bordeaux Montaigne ou de l’Université Lyon 2. Après des cours en association, je suis passée aux cours du soir à la fac et je n’ai jamais progressé aussi vite !
  • Établissements privés : des cours collectifs sont aussi proposés dans des établissements privés spécialisés en LSF. Les incontournables sont IVT et le réseau Visuel LSF. Vous pouvez y trouver des cours du soir, ou des cours intensifs sur plusieurs semaines (notamment pendant les vacances scolaires). C’est sûrement l’option la plus coûteuse, mais c’est aussi très efficace. Souvent, les personnes qui ont besoin d’apprendre la LSF rapidement (pour tenter l’entrée dans un master interprétariat français/LSF par exemple), passent par là.
  • Cours particuliers : enfin, s’il n’y a aucun cours collectif autour de chez vous, vous pouvez opter pour l’option des cours particuliers, en présentiel (rare) ou par Skype (plus commun). Pour trouver un·e enseignant·e, vous pouvez regarder les petites annonces comme pour les autres langues : Superprof, Leboncoin, Lingueo. J’ai testé cette formule quelques mois et entre les problèmes de connexion et la barrière que crée l’écran, ce n’est pas mon option préférée !

Apprendre la LSF est une super aventure. Malgré le fait que cette langue n’ait été officialisée qu’en 2005, vous avez aujourd’hui différentes options pour l’apprendre et la pratiquer. Vous pouvez commencer par vous initier avec des cours sur YouTube, Instagram, Facebook, ou des jeux de société ou des livres.

Pour l’étape suivante, le mieux est de pouvoir prendre des cours, que ce soit dans une association, une université, un établissement privé spécialisé en LSF, ou par des cours particuliers.

Et enfin, une fois que vous avez déjà de bonnes bases, il vous restera à progresser pour vraiment maîtriser la langue ! Pour ça, vous pouvez consommer du contenu en LSF, que ce soit les infos ou du théâtre, mais aussi rencontrer des sourd·e·s lors de divers évènements ! Pour tout le détail, rendez-vous dans l’article « 5 manières de progresser en LSF quand on a déjà les bases« .

Pourquoi avez-vous eu envie de commencer la LSF ? Comment faîtes-vous ?

Léa

Léa

Je suis passionnée par la langue des signes et la culture Sourde. J'apprends (et pratique autant que possible!) la langue des signes française (LSF) depuis plusieurs années. J'espère vous donner une introduction à la culture sourde et vous donner envie d'apprendre la LSF !

2 réflexions sur « 7 manières d’apprendre la langue des signes française quand on est débutant·e »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page